2016 : le rap français en 50 morceaux.

L'année 2016 du rap en français en une sélection très personnelle de 50 morceaux par Jean Morel.

50. Nusky - Deux Minutes

Un peu moins dans la veine d'un rap un peu trop inrocks quand il est associé à son compère Vaati, sur ce morceau Nusky en solo signe des couplets à la candeur crasse plus proche de ses débuts de emcee. Sale et doux.  

49. Vald - Ostud

On a pu écouter quelques morceaux d'Agartha, dont un feat. Avec Damso complètement fou et on peut vous dire que 2017 sera une année où on va beaucoup parler de Vald. Du coup cette année nous n'avons pu nous mettre sous la dent que quelques inédits, toujours dans la veine d'une collaboration quasi-fusionnelle avec DJ Weedim. Autotune et fausse idiotie, ou intelligence feinte, on ne sait plus vraiment.  

48. Haristone - Le Sang

Une des découvertes de cette année, au milieu de la guerre à l'autotune, y'a ce mec là, qui a juste une voix. Ça fait bizarre hein.  

47. Seven – Chill & Ride Feat J.J. & Caba

BELGIQUE round 1 dans ce classement, le poto de JCR qui s'entoure de ses gars sûrs… Comment on parle de ce niveau de pavanance de Caba ?

46. Django Lord Esperanza Eden Dillinger - Killcam

Dans le piège, dans la trap, car la mauvaise trap est un piège pour bien des emcees... Ici de l'écriture, des références et du emceeing dans ce registre qui est souvent le terrain des phases qui ne veulent rien dire, cela fait plaisir. C'est d'ailleurs ce qu'ils ont réussi à faire dans leur Grünt.  

45. Aelpéacha – L'amour est dans la ride (2013)

Oui on triche, ce morceau ne date pas de cette année, mais ce morceau a besoin d'être réécouté au moment où le formidable documentaire Splifton du A est arrivé. Avec l'annonce d'une retraite que l'on n'espère pas définitive, la G Funk Française a son dieu. Et il vient de Jointville.  

44. Georgio – L'espoir meurt en dernier

Le frérot Georgio a fait son chemin, de projet en projet, en restant fidèle à ce qu'il croit, en trouvant son registre d'écriture, rappeur, lyriciste, parolier, poète, surtout lui-même, depuis le 18e.

43. Alaclair Ensemble - Alaclair High

Québec toujours, les vétérans Alaclair ont encore des choses à dire, surtout sur ce genre de refrain susurré par Eman où l'on ne comprend rien si ce n'est qu'on bouge la tête.  

42 ISHA - Tony Hawk

Belgique Round 2, Isha est vraiment beaucoup, beaucoup trop fort.  

41. Veerus x Freeze Corleone - Jacques Chirac

Depuis plusieurs années, une bonne année de rap français se ponctue forcément à un moment par un Veerus. Tout simplement. Et comme ce mec là a du goût, sur ce titre il invite un des meilleurs rookie de l'année qu'on recroisera dans ce classement.  

40. Kekra - Pas Joli

Le tube de l'homme masqué, à noter une très bonne tape parue il y a quelques semaines.  

39. Roméo Elvis - Morale

Belgique Round 3. Un des princes de Bruxelles... Le mec est doué dans tous les registres... 

38. Hugo TSR - Là-Haut

Les années passent et Hugo est toujours là. Il nous regarde du haut de son 18e. Et rigole pas mal. Du beau rap.  

37. Josman - Matrix

JOSMAN EST TROP FORT. JOSMAN EST TROP FORT. JOSMAN EST TROP FORT.  

36. Joe Rocca - Commando

Le boy Joe s'échappe des Dead O, (mais avec son compère VNCE tout de même) et signe une douceur r'n'b scandaleuse… 

35. Les Tontons Flingueurs - Oeil De Lune

Le crew au complet, sur une prod d'Eazy Dew, M se fait maudir par toute la concurrence sur ce morceau, couplet introductif parfait. Banger à rallonge. 

34. Ichon – Même Pas Peur

2017 sera l'année de sa consécration, mais en 2016, Ichon a déjà frappé un certain nombre de grands coup. Notamment ce morceau introductif de son EP #FDP. « Si jle fait c'est pour la Mamaaaaaa ». Charisme. Charisme. Charisme.

 33. Lasco - Lundi Aprem

En cette fin d'année 2016, les LTF ont fait table rase des morceaux qu'ils avaient en stock, beaucoup de sorties à suivre pour le crew tentaculaire. Au milieu de tout ça il y avait ce titre signé Lasco. Et l'image d'un lundi aprem est sacrément efficace.    

32. Youv Dee x Assy - Viseur

Rookies on fire. Ce morceau déglingue alors qu'il n'est même pas parfaitement abouti. Petit saute de son au début du clip en exemple. Mais la sincérité est totale. 2017 va les voir exploser c'est sûr. Et on fera d'ailleurs tout pour.  Notez bien ODP dans vos calepins. Ah c'est le debut de l'invasion du lean dans ce top aussi.

31. Freeze Corleone – Madara

Le revoilà. C'était l'année de l'éclosion. Freeze a lui tout seul est en train d'apporter quelque chose de neuf au rap français… Beaucoup l'imitent déjà d'ailleurs. Et alors là de la boisson mauve vous en trouvez aussi. 

30. Sopico - Ciel Bleu

Monsieur Sopico est un artiste complet. La gratte sur cette prod est couillue. Le flow et les patterns sont millimétrés. 

29. Booba - DKR

Depuis Miami, Booba a senti cette année qu'il fallait à nouveau se tourner vers l'Afrique. MHD en première partie… Et puis ce morceau. Le problème avec le duc c'est qu'on aimerait lui tomber dessus… Mais qu'il est trop fort.  

28. Di-Meh - Focus

Des années qu'on le suit, des années qu'on dit qu'il va percer. Le mec est encore si jeune et sa marge de progression esténorme… Avec Superwak il est aux portes du succès. Surtout si il commence à sortir des morceaux cohérents comme celui-ci. La plume s'affine, et là ça va commencer à faire mal.  

27. Gros Mo – Hulahoop

Fallait que ça vienne du sud pour sortir de telles saloperies. Romantisme version 2016. L'élégance.

26. PLK feat. Krisy

Le panama, encore un crew énorme pour qui 2016 a été l'année de la mise en orbite. Il ne reste qu'à cueillir les fruits. En solo les membres ont aussi des choses à dire. Pour le coup PLK met les points sur les I sur ce track. En plus il invite Krisy, Bruxelles Round 4, un mec qui produit un autre gars de BX sous le nom de De La Fuentes...  

 25. Aladin 135 - Reflet

Même crew, même hyper-productivité mais sur ce titre, notre frérot Aladin renoue avec ce qui fait sa grâce et son style si atypique. Ce genre de emcee qui t'accompagne quand tu es encapuché dans le métro et que tu ne veux voir personne.

24. Makala – Freddy Blanco

Le turfu, c'est lui. C'est sûr. Rien à se mettre sous la dent cette année à part cette rareté ressortie des nimbes. Makala, 2017 n'attend plus que toi reuf, enferme-toi avec Pink dans un studio. Nous on attend la livraison.

23. Sneazzy - Skurt Cobain

2016 a été l'année de l'aboutissement artistique du sneazz. Notamment avec ce couplet parfait. Un couplet tel que tu met replay avant la fin du track. « Les vestes se retournent depuis que y'a Feu dans les charts
Et que Double P a sorti un double EP
Pour niquer ce game, on l'fait en douple P
Faites d'la place, on arrive à deux dans les chattes »

…. Bro !

22. Jazzy Bazz - Trompes de Fallope

Bazz c'est la classe, ce morceau c'est la classe, ce refrain c'est la classe, la chute finale c'est la classe. Classy Bazz

21. Prince Waly x Syzer  - Ginger

Le prince nous a fait attendre, mais le prince a délivré. Épaulé par Syzer qui a cette science surnaturelle pour moderniser une boucle 90's. Ce morceau est tellement actuel et si respectueux du passé… Le bon vin, tu ne le sais qu'au moment où tu l'ouvres. Y'a même un refrain chanté façon R'n'B early 00's. C'est trop. Et ces placements. Waly ambassadeur du bon goût à la française.  

20. Dosseh Feat. Nekfeu - Putain d'époque

Un morceau qui sort du lot, à mille lieux de la masse lyricale habituelle. Et un clip qui se fait supprimer de youtube pour une inspiration artistique (on ne dira pas plagiat). Les artistes se tirent dans les pattes… Putain d'époque.  

19. Hamza - Eldorado Feat. Ramriddlz

Hamza a fini par trouver son style, et il sera inspiré par le Dancehall, et par Ramriddlz. Au moins il l'a invité, juste pour respecter les inspirations.  

18. Le club - La Magie de Paris

Une face B, Un banger parfait. Des centaines de milliers de vues tout de suite. Maintenant il faut retrouver cette magie initiale. Un refrain comme ça c'est pas tous les jours.

17.  Népal - Bizarre City ft. M Le Maudit

Nepal est un des rappeurs avec une des identités les plus marqués du game. Et plusieurs identités aussi, de Splinter à Klm... Ce qui fait que ce descriptif n'est pas clair. Ce qui est clair c'est que son projet 444Nuits était l'un des plus aboutis de cette année. Et la fusion avec le M sur ce morceau est totale.  Codéine Codéine Codéine.

16. Panama Bende - Bende Mafia

Le manifeste du gang. Le refrain à turn-up. Le Bende Mob est en route vers le sommet.  

15. Loud Lary Ajust - Ondulations

Jour 1 était paru l'année dernière, Ondulé est le deuxième titre qui frappe sur l'EP de LLA. Le dernier d'ailleurs, chacun ayant décidé de partir en solo. Un Morceau pour la génération Easy Rider de 2016.

14.  JOSMAN - DANS LE VIDE

Quand les gens ouvriront leurs oreilles ils réaliseront que Josman est dans le top 5 des meilleurs emcees de sa génération.  

13. Romeo Elvis x Caballero - Bruxelles Arrive  

Belgique Round ?. L'hymne de cette année où le game de BX a dévasté l'hexagone. Ils sont arrivés serrés dans une caisse. Ils repartiront en Bentley.

12. Kalash - Bando

On sait, techniquement pas de 2016… Un banger absolu. Ce type de refrain qui ne quitte plus la tête.  

11. Sneazzy – Ouais Mec

On l'a dit Sneazz a fait de 2016 sa biatch. Ce morceau en est la preuve.  

10. PNL - Bambina

Y a t'il encore besoin d'empiler des analyses sur PNL ou d'essayer de convaincre les sceptiques ? PNL est définitivement clivant, mais une fois que l'on est tombé dedans c'est une réelle addiction. D'autant que « Dans la légende » atteint une qualité de production à laquelle le duo n'avait pas eu accès auparavant. Le travail sur les textures des voix, sur le mastering, sur les prods confère une atmosphère globale au disque qui réussit le tour de force de ne pas lasser en 3 sorties en moins de 2 ans.

9. Nekfeu - Saturne Feat. Sneazzy & S.Pri Noir

Un morceau issu de l'album surprise de Ken, avec un alignement des astres sur le featuring. Sneazz au rythme de croisière de son année 2016, sauf que contrairement à Skurt Cobain, le fuego est incandescant sur la prod, enfin S.Pri arrache absolument tout sur son passage avec l'un des couplets de l'année.

8. Ichon – 2017

Comme déjà mentionné, 2016 était le dernier tour de chauffe d'Ichon, son identité rapologique est assise et il n'a aujourd'hui plus qu'à dérouler. Cette façon de s'accaparer les prods est unique. Et ce morceau est déjà un manifeste. Et parlant de s'accaparer des prods, sur ce morceau, Si l'on ride, il se pose façon crooner sur la prod du producteur suisse Muddy Monk. Il peut tout le faire, c'est dit.  

 7. Freeze Corleone – Gaucho

Le rookie de l'année c'est lui. 3e apparition dans le top. Parce qu'on ne comprend pas trop ce qu'il se passe quand on l'écoute. Une chose est sûre c'est un original et beaucoup, beaucoup de copies s'annoncent. Le genre de mec qui influence une génération entière mais qu'on ne voit mentionné qu'en bas du générique. Le «Cas de Conscience » de 2020 ? Les bouteilles de sprite en plus.

6. Damso - Amnésie

Chef d'oeuvre de l'album du rappeur star belge de l 'année. Même plus de Round, victoire par K.O. avec ce titre. Damso réussi à faire ce que son parrain Booba n'a jamais su écrire, des morceaux tout en story telling, tenir un thème sur 3 couplets. Un morceau dur parce qu'il pue le vécu.

5. Lomepal - Achille

Achille parce qu'il en fallait un, mais ça vaut pour les 3 titres de l'EP. Sur O.D.S.L et sur les prods de Stwo, Antoine est au dessus, Antoine est une des plumes les plus atypiques de ce jeu, et Antoine a une vision. On attend l'album… 

Légion d'honneur. Sauf qu'il la refuserait. 

4. Caballero x Jean Jass - Repeat

Caba et JJ pondent des tubes depuis des années, mais voilà enfin le titre qui les a révélés aux yeux de tout un public. Bravo à la miff pour une raison très simple. C'est #mérité. 

3. Dead Obies - Explosif

Morceau d'une intensité totale. L'ensemble des emcees des Dead O posent un couplet incroyablement deep là dessus. La prod de VNCE est une perle. Eh les français ouvrez rap Genius et faites un effort. Ce morceau là peut vous retourner à tout jamais.  Le groupe le plus intelligent du game. 

 2. Damso – Peur d'être sobre

On ne dit pas chef d'oeuvre de l'album parce qu'il n'a pas pu y figurer… Pour une sombre histoire de droit de prod qui n'a pas été achetée assez vite… Pourtant tout l'univers lyrical de Damso est magnifié sur ce titre. Poésie salace, génération défractée et patron du rap Belge. S/O.  

1. PNL - Jusqu'au dernier gramme

Quitte à se faire insulter : Le demain c'est loin de 2016. Morceau de clôture. Le hook final. N.O.S qui sort le couplet de sa vie. Oui 2016 est nihiliste. Non le rap français ne fournit plus d'hymnes sociaux. Mais il file toujours des frissons.

L'ensemble en playlist ci-dessous. 

 

Lomepal sur le toit de Paris

Avoir le privilège de suivre au plus près l'ascension d'un emcee permet de prendre le recul sur la trajectoire et les orientations artistiques qu'il épouse.

Avec Lomepal la trajectoire est unique tant chaque nouveau projet, chaque nouveau choix esthétique et musical confirme que nous sommes en confrontation avec un artiste au sens noble du terme. En trois morceaux paru sur un EP en collaboration avec l'excellent producteur Stwo, Lomepal trace sa voie et sa voix. Celles d'un rap moderne, pertinent et parfois chanté ( Lomepal ironise même à ce sujet dans Achille : "La suite sera chaude genre, Plus je rappe, plus j'ose chanter, Plus le temps passe moins je chôme" ) mais surtout réellement parfaitement bien écrit, aussi bien dans les structures de rimes (que Lomepal maîtrise depuis longtemps) que dans les thèmes abordés. totalement ego trippé sur R2D2, une profondeur se ressent avec un petit dérèglement interne pour les morceaux Achille et Oyasumi ou la dimension de retrospective sur le chemin parcouru fait alterner les registres dans les champs lexicaux employés. Ces variations d'atmosphères textuelles sont parfaitement épousées par les productions de Stwo dans une collaboration qui commence à durer et mue en alchimie. (Pour la petite histoire et parce qu'il est parfois de bon ton de se faire mousser, c'est nous qui avions fait se rencontrer les deux bougres). Conscient du chemin parcouru, Lomepal est aujourd'hui sûr de ses forces mais aussi un des meilleurs lyriciste de sa génération. Ce projet semble pour nous marquer le tournant de la carrière que l'on a vu commencer. Et comme personne n'a le sens du timing comme Lomepal, le prochain projet à sortir sera son premier véritable album. Il n'y a jamais de hasard avec Antoine.

"Bientôt les gens goberont les boules de mes plus fidèles fans", maintenant nous on attend la récompense de ce suivi de longue date. 

 

 

 

Entrez dans Le Club

EN DEUX TRACKS, LE CLUB A RÉUSSI À SUSCITER L'INTÉRÊT SUR CE DUO DU 93. UNE FACE B DE YOUNG THUG, UNE PHASE A SUR LA MAGIE DE PARIS ET UN PHRASÉ QUI ÉPOUSE SACRÉMENT LA FORME DU BEAT. RIEN D'EXCEPTIONNEL AU PREMIER ABORD ET POURTANT ON NE SAIT PAS POURQUOI LA MAGIE ÉVOQUÉE OPÈRE. MUSICALITÉ, EFFICACITÉ. TAYZ & LA KANAÎ S'ATTAQUEnt MAINTENANT A DES FACEs A, (UNE PROD D'AMBITIOUS) ET DES HISTOIRES DE DAMES, ET SI LE TITRE N'EST PAS AUSSI EFFICACE AU PREMIER ABORD QUE LE BANGER INITIAL, IL GÉNÈRE UNE CURIOSITÉ ÉTRANGE QUI FORCE LE REPLAY. ETRANGE CLUB À GARDER EN LIGNE DE MIRE, CAR IL Y A DANGER.

La mixtape ultime du rap français des 90's

L'histoire du rap français des années 90 connait aujourd'hui de vastes débats historiographiques, chacun y va un peu de son souvenir, de son petit bouquin et de sa mixtape pour raconter sa vision du rap français de ces années. Le problème c'est que la richesse et la diversité de ce mouvement à tendance à se lisser au fil des années, et sans devoir de mémoire, se sont un peu toujours les mêmes noms, mêmes titres qui reviennent. En discutant beaucoup de rap avec SuperFreak, qui était l'invité d'une de nos soirées Grünt au Nouveau Casino, il a été pris d'une frénésie de digging dans ses vieilles cassettes et ses disques de rap français, pour raconter non pas l'histoire de son rap français mais une histoire exhaustive de ce qu'était le rap français des 90's. 

Le rap français avant c'était ça, c'est une vraie mixtape d'une heure trente qui explore l'éclectisme que ce mouvement a connu il y a déjà deux décennies. Et histoire de faire ça comme à l'époque, vous pouvez même l'obtenir en véritable cassette sur notre e-shop. Sinon pour ceux qui ont jeté leur walkman, ça s'écoute ci-dessous. 

 

Certains disent que c'était mieux avant...Alors pour Grünt, je suis allé rechercher dans mes disques et K7 ce putain...

Posted by Franck Haderer on Friday, January 22, 2016

TRACKLIST

1.Intro K7 Super Freak

2.Mon Esprit Part Faché Faché Expression Direkt

3.Dans La Sono Freestyle Beat 2 Boul, Mo'Vez Lang

4.Les Skyzos Lone, Busta Flex

5.Ball Trap Arsenik

6.End Titles Lalo Schifrin

7.Strainght From The Underground East

8.Je N'Aime Pas (Remix) Fabe

9.Réalité Rap (DJ Mehdi Remix) Koma

10.Le Grand Bluff La Cliqua

11.Ma Face En Première Page Rocé

12.De Paris à Angers Papifredo, Prince D'arabee

13.Rien Ne Change à Part Les Saisons Fabe, Danny Dan

14.On S'Habitue Rocé 15.Alone Together Cal Tjader

16.K7 Michel Sardou

17.Worldwilde Raphael, Loucha, Shyheim

18.La Face B (Chill Remix) Akhenaton

19.Je Représente Lone, Busta Flex

20.R.A.S. I Different Teep, Kery James

21.Ruff Reality Section Fu

22.T'Es Pas Assisté Karlito

23.Le Coup Monté La Rumeur

24.Freddy Krueger Les Spécialistes

25.Freestyle D.Abuz System

26.Freestyle East

27.Rentre Dans Mon Monde X.Men, Lunatic, La Brigade

28.Adios Part 1 Gato Barbieri

29.16 Rimes La Brigade, Lunatic

30.Hommes De L'Ombre Lunatic

31.Membre De La Brigade La Brigade

32.La Tuerie Ex Nihilo, D.Abuz System

33.Premier Suicide Oxmo Puccino, Le Célèbre Bauza

34.Outro K7 Super Freak

Double dose d'Ichon et de Syzer

Chaque nouveau clip, chaque nouvel extrait affirme un peu plus que l'écurie Bon Gamin est celle qui se dirige actuellement avec le plus de justesse dans le droit chemin. En un double morceau, Ichon prouve encore un peu plus sa maîtrise lyricale et la façon qu'il a d'aborder images et d'épouser la prod. Quant à Myth Syzer, on sent que les ascensions de Spooky Black, Matt Champion, Bryson Tiller ou évidemment Post Malone ou eu un petit impact sur lui. Le voilà qui se lance dans le jeu du R'n'B blanc, et pour un tout premier morceau, bien que ultra référencé (jusqu'au dabbing) c'est assez convaincant. 


2015 en plus de 50 morceaux

Retour sur une année de musique en un classement (très très personnel) par Jean Morel. 

Une nouvelle année musicale s'achève, riche et diverse. Avant de rentrer dans le vif du sujet, 8 titres qui auraient pu figurer dans les 50 meilleurs tracks de l'année à très peu de choses près.

Sophie - Bipp

PC Music, toujours aussi intéressant, Sophie fait de la musique bizarre, propose des sets parfois inaudibles, mais interroge, la preuve même Hudson Mohwawke fait aujourd'hui des sets qui sonnent comme PC music, sauf que ça reste quand même juste de la bonne Eurodance.

Alessia Cara - Here

C'est chouette sans nul doute, mais vraiment ce sample est trop cramé.

Vesti / Lesram - Tu Captes

Rien à dire sur ce track, évidence rapologique, pourquoi vous n'êtes pas dans les top 50 ? Parce qu'on sait qu'en 2016 c'est bon.

Ta-Ha - Lil Bit

Il y a 2 ans, ce titre aurait été dans le top 10, aujourd'hui il surnage dans un genre « future-bass R'n'B mutant » qui meure à petit feu. Grand titre de 2013.

Father John Misty - I Love You HoneyBear

Sublime disque, sublime morceau, sauf que le Folk c'est chiant.

Only Real - Can't Get happy

Il allait rafler la mise, après Cadillac, tube de 2014, Only Real n'avait qu'à confirmer qu'il pouvait occuper la place laissée vacante par King Krule, en un peu plus léger. Et puis King Krule est revenu en allant beaucoup plus loin.

Archie Marshall aka King Krule - A New Place 2 Drawn

Formidable disque mais sorti un chouïa trop tard, on trichera peut être pour le glisser dans le classement 2016.

CLASSEMENT OFFICIEL 

50 FyFe - Solace

La pop ça peut être simple, beau et et fin à la fois.

49 Glass Animals & Joey Bada$$ - Lose Control

Ou comment maîtriser si bien la forme que l'on fait quelque chose qui interpelle en ayant déjà tout entendu. La passion de Glass Animals pour les rappeurs se confirme après Rome Fortune.

48 Kevin Abstract - Echo / Brockhampton - Bet I

C'était le pari de cette année, il a tardé à marquer le coup, brouillant les pistes en prenant d'autres pseudos et d'autres facette musicales elles aussi intéressantes, il demeure néanmoins que ce mec a réellement du talent, à continuer de suivre assurément.

47 Georgio - La Celle Saint Cloud / Phenomène Bizness - Nuits Parisiennes

Le rap français, sa nouvelle génération et son insolence, d'abord d'aller tutoyer les plus grands lyricistes du game pour Georgio, avec cette sincérité et cette plume qui finit par le distinguer au milieu de tous ces personnages campés par tant de emcees. Le choix de cette Prod évolutive joue aussi beaucoup dans l'intensité de ce morceau. Et puis, l'arrogance de se permettre de faire un hymne à Paris si jeunes pour les Phenomène Bizi, là où tant de rappeurs français se sont plantés. La prod d'Hologram Lo', pour rappeler les fondamentaux de ce qu'est être un bon beatmaker.

46 No Ma'am Feat. Rome Fortune x Rich The Kid - ILOVEMAKKONNEN

Attendu comme le messie, résultat un seul petit projet à se mettre sous la dent, mais cette gouaille, ce sens de la dissonance et savoir se constituer un bon entourage obligent à retenir et ce nom et ce morceau. Et le type co-produit le morceau. Et si l'année 2015 était celle des producteurs/rappeurs.

45 La Priest Oino

De sa période Late of The Pier, La Priest a gardé un sens de la bidouille hors normes, il y a juste ajouté l'assaisonnement « tube évident » à ce morceau qui ne quitte plus la tête une fois écouté.

44 Deerhunter  - Breaker

Des années et des années que Bradford Cox survole le monde de l'indie, une fois encore il prouve à la face du monde qu'il est le meilleur, ne jamais se tromper d'album en album est une maîtrise qui est le fait des plus grands.

43 Voilaaa - Spies Are Watching Me (Feat. Sir Jean)

Parce qu'il faut danser un peu pour oublier 2015

42 Alpha Wann - Playoffs Freestyle

Quand Diabi fait des prods de ce calibre, et que son camarade de Don Dada Records aiguise ses rimes de la sorte, cela fait un freestyle qui donne l'impression que les autres rappeurs sont en train de sprinter pour rattraper un Alpha qui trottine.

41 Rihanna - BBHMM

Intervient ici même un élément majeur de ce classement, puisque l'homme qui est derrière ce tube n'est autre que Travis Scott, et ce blaze pue 2015 !

40 Joke 2014 jusqu'à l'infini

Puisque le rap en 2015 c'est définitivement des producteurs, Richie Beats fait ici sa première apparition dans le classement, en signant le vrai bon titre de cet EP de Joke sorti le 31 janvier 2014…

39 Hyacinthe - Est ce que ces putes m'aiment / Retour aux Pyramides

Il y a une plume, un univers, quelque chose, c'est sûr. Et bosser avec Krampf c'est une bonne idée.

38 Skepta - Shut Down

Alors les mecs on découvre le grime en 2015 ? Bah oui les anglais rappent sur du UK garage et depuis longtemps, et pour que les gens découvrent le UK garage il faudrait que Jamie XX sorte un album c'est ça ? Oh wait.

37 Tory Lanez - Mama Told Me

Qui avait vu venir le fait que Toronto deviendrait un jour la capitale du rap ? (Oui je sais ce morceau était sorti en 2014)

36 Bon Voyage Organisation - Love Soup

Les français qui font de la musique de ce calibre ça fait quand même drôlement plaisir, ouverture sur le monde, intelligence réelle dans la démarche. Top.

35 Jacques  - Tout est Magnifique

L'expérience du field recording (on vous laisse faire un tour sur Wikipédia) transformé en des lignes électroniques si fluides, c'est très intéressant, très très bon titre.

34 Ty Dolla $ign - Blasé ft. Future & Rae Sremmurd

Ouais les mecs, vous venez de faire un tour sur Wikipédia pour savoir ce qu'est le Field Recording, il est grand temps de redevenir bête.

33 Drake - Hotline Bling

Meilleur coup marketing de l'année.

32 Lomepal - Avion Malaisien

Texte visionnaire pour un emcee passé pro. Sans nul doute.

31 Tobias Jesso - Jr How Could You Babe

Tout début d'année, dire que l'on sent les Beatles est un euphémisme, mais c'est beau, c'est tout.

30 Thundercat - Them Changes

Immense musicien, Bassiste hors norme, copain de Kendrick et Flying Lotus, et puis bon, ce morceau quoi.

29 Owiny Sigoma Band - I Made You / You Made Me

Un des plus grands albums de l'année, percutant, intéressant, bien produit, savant et travaillé. Chronique réalisée par mes soins par ici.

28 R Kelly - Backyard Party

Le roi du R'n'B, mais qui aime les choses simples, la fête dans son jardin, casual.

27 Toro Y Moi - Benjaminz Feat. Rome Fortune

Samantha de Toro Y Moi est une formidable tape, deuxième apparition pour Rome Fortune dans ce classement avant de le faire en son propre nom ?

27 Ex Aequo Cousin Stizz - No Bells

Voilà un mec sur qui il faudra sacrément compter en 2016, il est le motherfucking Fresh Prince, et fait penser au Dom Kennedy de la belle période ! 

26 Jeremih - Pass Dat

Certes Late Nights l'album n'est pas au niveau de l'incroyable tape Late Nights with Jeremih, mais ce mec à une vision de ce qu'est le R'n'B' post Frank Ocean, avant que ce dernier ne revienne vraiment. (Reviens Frank en vrai, c'est bon là).

25 Dead Obies - Lil $

La scène montréalaise est définitivement un des vivier où le rap francophone se porte le mieux, ce morceau est incroyablement élaboré, à des années lumières des copiés-collés trapisant qui pullulent en France, enregistré en live devant un public le prochain album de Dead Obies s'annonce virulent.

24 Ormaz DJ Elite - Danse Avec Mon Ombre

Ormaz est le digne héritier d'Elie Yaffa, dans ce registre révérencieux qui suinte temps mort et mauvais oeil il excelle. Il y a un truc un peu comme quand on cherche le nouveau Zidane en équipe France avec le emcee du Panama Bende, le mec joue numéro 10 c'est putain de sûr. Rookie de l'année ?

23 Makala - Big Daddy Mak / Oyx3

Le prince de Genève, en deux titres (et une grosse performance lors d'un Grünt) Makala prouve l'étendue de sa palette rapologique. Attitude et prises de positions musicales.

22 Post Malone - Too Young

Il aurait pu être le plus grand artiste de R'n'B blanc de l'année, mais non, il y a mieux (mais c'est déjà sacrément bien)

21 Travis Scott Feat. Young Thug & Justin Bieber - Maria I'm Drunk

Ça a été un des grands chocs de l'année, Thugga et Travis ( 2e apparition) sur un track, c'est toujours une sensation, D'ailleurs il est probable qu'on les croise à nouveau dans ce classement, mais alors me faire kiffer un couplet de Bieber ça j'étais pas prêt. Quand même pas au point de le recroiser dans le classement...

20 Ormaz - Professionnel

Oui, Rookie de l'année.

19 Booba - Tony Sosa

Le Maître après l'élève. Cette année Booba nous a sorti un vrai bon morceau, un seul, comme à son habitude, un bon morceau par an depuis quelques années. Voilà le bon morceau de 2015 de BOOBA. Alors pourquoi ce morceau est bon ? Eh mais attendez c'est pas Le Richie-zer de la prod de Joke de tout à l'heure ?

18 Pat Thomas & Ebo Taylor - Ene Nyame Nam 'A' Mensuro (Henrik Schwarz Remix)

Tube de l'été, sublime, quand une légende du highlife ghanéen (Wikipédia à nouveau les amis) rencontre la house léchée d'un des plus grands producteurs berlinois ça donne cet incroyable titre.

En vrai il aurait du être numéro 1 mais alors ?

17 Justin Bieber - Sorry

Mais nan, pas un Justin Bieber, le mec est devenu fou… Nan le mec est devenu bon, sans rire, la mutation musicale opérée par Justin est assez incroyable. Allez arrête de calquer des préjugés sur la musique, écoute ce morceau, danse comme si t'étais un pré-ado putain.

16 Black Coffee - En DJ Set

Pas un morceau non, un mix, une émotion, celle d'un set incroyable au Sonar à Barcelone, d'un DJ Sud Africain hors-norme. Une expérience sensorielle, c'est ainsi que l'on pourrait qualifier l'approche de construction d'un set par Black Coffee, notamment par cette enchaînement qu'il utilise souvent, notamment dans ce set à 2H28 et 30 secondes, qui superpose les vocals de Mr V. - Jus Dance au Y.O.U.D. de Culoe De Song, sublime.

15 Bon Gamin - Freestyle Feat. Jeune LC et Prince Waly

Ce freestyle associe un des meilleurs producteurs de sa génération à des emcees hors du commun. Waly et Ichon touchent les étoiles là dessus. On attend le projet Waly x Syzer avec une impatience rare.

14 Drake - Know Yourself

Parce qu'il faut rendre à César.

13 Kendrick Lamar - Alright

Kendrick est un artiste qui évolue dans une autre ligue. Oui c'est un immense disque, incroyablement profond, structuré, faisant appel à des légendes, Clinton, 2pac, avec pour ambition de fédérer toute une jeunesse noire américaine autour de lui, un disque politique, qui parle aux siens, d'une façon tellement incroyable. Au point que ce titre est devenu un hymne lors des manifestations contre les violences policières. To Pimp A Butterfly parcoure aussi bien la musique que l'histoire afro-américaine, au point qu'on finit presque par passer à côté, peut être pas assez concerné, tout en ayant le sentiment d'écouter une œuvre absolue.

12 Big Sean Blessings feat. Drake

Big Sean a tout pour être un des plus grands, mais il ne le sera jamais, ce foutu rap game hein… Meilleur refrain de l'année.

11 Bachar Mar Khalifé - Lemon

Chef d'oeuvre signé chez Infiné, morceau à la transe divine.

10 Loud Lary Ajust - Jour 1

"Tous les gars dans mon équipe portent la couronne
Tous les gars dans ton équipe partent en courant
I'm a rider, never doubt it
Blood spilled sur le pare-brise
I'm a rider, never doubt it
Mon équipe be the baddest"

GAD DAMN

Au dessus du rap francophone. Les meilleurs.

9 Future - Stick Talk

Evidemment que la mixtape Drake Future est dégueulasse, évidemment que Dirty Sprite 2 est un meilleur disque que ceux de Drake cette année.

8 Tame Impala - Tout l'album

Tame Impala est en train de rejoindre Arcade Fire dans la galaxie des groupes qui ne ratent jamais un disque. Ces deux formations figurent déjà parmi les deux meilleurs groupes de la décennie. Et ça c'est quand même assez fou.

7 Bobby Raps Corbin - Welcome to The Hellzone

Voilà c'est ça le plus grand titre de R'n'B de blanc de l'année. Depuis le temps qu'on vous dit d'écouter Spooky Black. 

6 Jazz Cartier - Dead Or Alive / New Religion

La révélation rap de l'Année, Jazz Cartier arrive en 2016, histoire de consacrer Toronto comme capitale du rap.

5 Vald - Bonjour

La révolte du rap français, Une remise en question de sa forme, le manifeste, sans doute involontaire, tout du moins dans sa portée, un coup de pied au cul de tant d'emcees. Une question demeure en dépit de l'interview que nous a donné le emcee. Etait-il prémédité. One Hit Wonder du projet aussi.

4 Young Thug - Raw  / Power / Check

Toujours pas d'album, une renommée de plus en plus importante… Trop de projets aussi, on ne sait plus où donner de la tête. Et puis des titres qui surclassent toute la production rap américaine au passage aussi.

3 PNL Je vis je Visser / Simba

Deux titres qui ouvrent et ferment QLF, ouvrent le débat aussi ferment une période du rap ou il fallait rapper pour être rappeur. Entre ceux qui n'arrivent pas à voir l'intérêt de PNL, et ceux qui se sont laissés prendre comme moi par ce spleen de bicrave autotuné il y a une barrière infranchissable. Porté aux Nues par certains, incompréhension totale face à l'engouement pour d'autres. Bon les neurones sont trop cramés pour pousser la comparaison baudelairienne, et les mecs doivent être incapables d'expliquer ce qu'il s'est passé dans leur musique, mais diantre, c'est dingue qu'il y ait quelque chose de si magnétique qui se dégage de ces deux projets. 2015 était l'année PNL, reste à savoir si la recette peut survivre à un nouveau projet.

2 A$ap Rocky - Holy Ghost

Mais Bordel, personne n'a compris la portée de ce disque ou quoi ? Quand Kanye fait vaguement de la pop ou de la house vous vous paluchez mais quand vous avez un disque sous les oreilles aussi construit et élaboré, touchant à des registres de productions d'une élégance rare la critique et le publix restent de marbre. Asap Rocky a compris qu'être une rap star c'est devenu normal, lui il veut être David Bowie en vrai. Ce virage vers la pop augure des choses extrêmement intéressantes, des rumeurs annonce une collaboration en studio avec Danger Mouse, ce qui signifierait que Rakim, (vrai prénom de Asap Rocky) a vraiment, mais alors vraiment tout compris, avant tout le monde.

2 Ex-Aequo Jamie XX - Gosh

Le vrai génie de son époque, ce qu'internet a créé de plus chouette, des gamins avec cette culture musicale et cette profondeur d'esprit. Un disque tellement malin, touche à tout, conscient qu'il ne fait que piocher dans un héritage, jouant avec des codes assumés du post-modernisme, mêlant Popcaan et Young Thug pour rigoler, un gamin libre qui peut toucher le monde en un clic, Écrivant le plus beau morceau des XX depuis des années, mais en le calant sur son disque perso. Voilà ce qu'est un dandy anglais mesdames et messieurs. La classe absolue. Pas pour rien que Drake vient sampler le bonhomme, bah oui, c'est qui le patron ?

1 Travis Scott - Antidote

*Se lève et pogotte tout seul – Drops Mic * Y'a t'il vraiment besoin d'une explication ?
 

Le Monde Chico en Chopped & Screwed par Orgasmic et 8TM


Cela faisait plusieurs mois qu'on se disait que l'aspect codéiné de la musique de PNL méritait un traitement Chopped & Screwed… On était déjà tombés sur une version Ralentie de QLF mais pas incroyablement réalisée...

Sauf que cette fois c'est Orgasmic et 8tm qui se sont chargés de cette version chère à DJ Screw, et typique de Houston… Et c'est d'une efficacité redoutable.

Pour rappel, si DJ Screw est considéré comme le pape de cette technique de mix, il convient peut être de rappeler de quoi il s'agit : Et pour une fois Wikipedia ne le fait pas trop mal : le Chopped & Screwed est une technique de remix du hip-hop lancée dans les années 1990 dans la scène hip-hop de Houston, aux États-Unis. Elle s'effectue par le ralentissement du tempo entre 60 et 70 battements par minute et par l'usage de techniques telles que le scratching, le stop-time , et la modification d'une partie d'une chanson pour en faire une version « hâchée » (chopped-up) et ralentie donc. DJ Screw est très largement reconnu pour avoir lancé le genre chopped and screwed. Sa technique clé : jouer le même morceau sur les deux platines avec un écart d'un temps (noire) en bougeant rapidement le crossfader d'un côté à l'autre. Cela crée un effet dans lequel les mots ou les sons sont répétés dans la musique mais gardent toujours le même tempo. 



LTF frappe en rafale.

Des sorties de clips à la pelle et des skillz qui s'affirment de tracks en tracks, LTF pour Les Tontons Fligueurs, charbonnent, et de plus en plus pour le meilleur. La preuve en deux morceaux représentatifs de l'ouverture d'esprit de ce collectif de emcees, du clacissisme parfaitement maîtrisé du Lesram X Vesti, (et si tu ne vois pas comme ça sonne comme un classique MODERNE et non pas vintage c'est que tu ne bosses pas assez tes structures de rimes au casque poto…) et dans une recherche différente, la rage du dernier track d'un des membre du collectif, Lasco, d'une efficacité totale, prouve que ces rappeurs ne sont pas que dans l'art révérencieux pour les anciens. Fort.

Le chemin vers la Grünt se dessine de plus en plus…  

Espiiem, ce truc en plus...

Chaque fois c'est un rendez-vous attendu, et à chaque fois le challenge est relevé. Avec un nouveau titre et un nouveau clip, Espiiem prouve une fois de plus qu'il est un des plus grands emcees de sa génération, de ceux qui devrait être suivi et écouté par une foule de monde tant l'alchimie entre texte et beat est évidente... Mais ça se serait dans un monde bien fait !

Full Support ! 


Makala frappe à nouveau.

Un nouvel extrait pour prouver que l'invité de la Grünt 24 en a sacrément sous le capot. Différentes orientations pour ce track, mais cette putain de nonchalance talentueuse qui fait le taf. Classe gros, on te suit. 


Majid Jordan dévoile un minimix d'inédits du Roaster d'Ovo

Majid-Jordan-Forever-Video.jpg

Au cœur de la nébuleuse de producteurs et rappeurs qui entourent Drake au sein du Roaster de Ovo (Ilove Makkonen, PartyNextdoor, Stwo…), Majid Jordan se démarque réellement au cœur de la soupe « New Future R’n’b Bass Music » qu’on nous sert depuis des mois. Pleine d’un groove réel et certifié, une mini-mixtape des producteurs est apparue sur Soundcloud, bourrée d’inédits et donne des clés d’orientation du label extrêmement intéressantes. 

Archive : Iam & X Men en freestyle...

Connexion 19e / Planète Mars, X-Men période au sommet, pas la première fois que ces types là croisent le mic, Original Bombattak a vu ces emcees d'exceptions marquer durablement les Bandes de Générations à l'époque. Mais ce moment d'histoire là est télévisé, et concernant le rap français c'était alors suffisamment rare pour être noté...

 

La science de la production de Timbaland en une mixtape

Au rang des producteurs qui ont changé la face du Hip-Hop figurent assurément les mastodontes Dilla, Madlib, Primo ou encore Pete Rock. Parmi ce panthéon d’artistes ayant indéniablement une pâte, un style qui les distinguaient figurait Timbaland, aka Timbo. En craftant le son de Missy Elliott, Aaliyah, Ludacris, et les hits de Justin Timberlake, produisant tube sur tube, c’est une réelle vision musicale des 00’s, basses sèches, boucles accélérées que proposait Timothy Zachery de son vrai nom. Au point de se faire reconvoquer par la Queen B pour son Drunk In Love plus récemment… Timbo a l’air de retour et c’est une bonne nouvelle, en attendant, Okayplayer et DJ Raydar Ellis proposent une mixtape pour mesurer l’étendue du travail du producteur et la cohérence de son orientation musicale…