2016 : le rap français en 50 morceaux.

L'année 2016 du rap en français en une sélection très personnelle de 50 morceaux par Jean Morel.

50. Nusky - Deux Minutes

Un peu moins dans la veine d'un rap un peu trop inrocks quand il est associé à son compère Vaati, sur ce morceau Nusky en solo signe des couplets à la candeur crasse plus proche de ses débuts de emcee. Sale et doux.  

49. Vald - Ostud

On a pu écouter quelques morceaux d'Agartha, dont un feat. Avec Damso complètement fou et on peut vous dire que 2017 sera une année où on va beaucoup parler de Vald. Du coup cette année nous n'avons pu nous mettre sous la dent que quelques inédits, toujours dans la veine d'une collaboration quasi-fusionnelle avec DJ Weedim. Autotune et fausse idiotie, ou intelligence feinte, on ne sait plus vraiment.  

48. Haristone - Le Sang

Une des découvertes de cette année, au milieu de la guerre à l'autotune, y'a ce mec là, qui a juste une voix. Ça fait bizarre hein.  

47. Seven – Chill & Ride Feat J.J. & Caba

BELGIQUE round 1 dans ce classement, le poto de JCR qui s'entoure de ses gars sûrs… Comment on parle de ce niveau de pavanance de Caba ?

46. Django Lord Esperanza Eden Dillinger - Killcam

Dans le piège, dans la trap, car la mauvaise trap est un piège pour bien des emcees... Ici de l'écriture, des références et du emceeing dans ce registre qui est souvent le terrain des phases qui ne veulent rien dire, cela fait plaisir. C'est d'ailleurs ce qu'ils ont réussi à faire dans leur Grünt.  

45. Aelpéacha – L'amour est dans la ride (2013)

Oui on triche, ce morceau ne date pas de cette année, mais ce morceau a besoin d'être réécouté au moment où le formidable documentaire Splifton du A est arrivé. Avec l'annonce d'une retraite que l'on n'espère pas définitive, la G Funk Française a son dieu. Et il vient de Jointville.  

44. Georgio – L'espoir meurt en dernier

Le frérot Georgio a fait son chemin, de projet en projet, en restant fidèle à ce qu'il croit, en trouvant son registre d'écriture, rappeur, lyriciste, parolier, poète, surtout lui-même, depuis le 18e.

43. Alaclair Ensemble - Alaclair High

Québec toujours, les vétérans Alaclair ont encore des choses à dire, surtout sur ce genre de refrain susurré par Eman où l'on ne comprend rien si ce n'est qu'on bouge la tête.  

42 ISHA - Tony Hawk

Belgique Round 2, Isha est vraiment beaucoup, beaucoup trop fort.  

41. Veerus x Freeze Corleone - Jacques Chirac

Depuis plusieurs années, une bonne année de rap français se ponctue forcément à un moment par un Veerus. Tout simplement. Et comme ce mec là a du goût, sur ce titre il invite un des meilleurs rookie de l'année qu'on recroisera dans ce classement.  

40. Kekra - Pas Joli

Le tube de l'homme masqué, à noter une très bonne tape parue il y a quelques semaines.  

39. Roméo Elvis - Morale

Belgique Round 3. Un des princes de Bruxelles... Le mec est doué dans tous les registres... 

38. Hugo TSR - Là-Haut

Les années passent et Hugo est toujours là. Il nous regarde du haut de son 18e. Et rigole pas mal. Du beau rap.  

37. Josman - Matrix

JOSMAN EST TROP FORT. JOSMAN EST TROP FORT. JOSMAN EST TROP FORT.  

36. Joe Rocca - Commando

Le boy Joe s'échappe des Dead O, (mais avec son compère VNCE tout de même) et signe une douceur r'n'b scandaleuse… 

35. Les Tontons Flingueurs - Oeil De Lune

Le crew au complet, sur une prod d'Eazy Dew, M se fait maudir par toute la concurrence sur ce morceau, couplet introductif parfait. Banger à rallonge. 

34. Ichon – Même Pas Peur

2017 sera l'année de sa consécration, mais en 2016, Ichon a déjà frappé un certain nombre de grands coup. Notamment ce morceau introductif de son EP #FDP. « Si jle fait c'est pour la Mamaaaaaa ». Charisme. Charisme. Charisme.

 33. Lasco - Lundi Aprem

En cette fin d'année 2016, les LTF ont fait table rase des morceaux qu'ils avaient en stock, beaucoup de sorties à suivre pour le crew tentaculaire. Au milieu de tout ça il y avait ce titre signé Lasco. Et l'image d'un lundi aprem est sacrément efficace.    

32. Youv Dee x Assy - Viseur

Rookies on fire. Ce morceau déglingue alors qu'il n'est même pas parfaitement abouti. Petit saute de son au début du clip en exemple. Mais la sincérité est totale. 2017 va les voir exploser c'est sûr. Et on fera d'ailleurs tout pour.  Notez bien ODP dans vos calepins. Ah c'est le debut de l'invasion du lean dans ce top aussi.

31. Freeze Corleone – Madara

Le revoilà. C'était l'année de l'éclosion. Freeze a lui tout seul est en train d'apporter quelque chose de neuf au rap français… Beaucoup l'imitent déjà d'ailleurs. Et alors là de la boisson mauve vous en trouvez aussi. 

30. Sopico - Ciel Bleu

Monsieur Sopico est un artiste complet. La gratte sur cette prod est couillue. Le flow et les patterns sont millimétrés. 

29. Booba - DKR

Depuis Miami, Booba a senti cette année qu'il fallait à nouveau se tourner vers l'Afrique. MHD en première partie… Et puis ce morceau. Le problème avec le duc c'est qu'on aimerait lui tomber dessus… Mais qu'il est trop fort.  

28. Di-Meh - Focus

Des années qu'on le suit, des années qu'on dit qu'il va percer. Le mec est encore si jeune et sa marge de progression esténorme… Avec Superwak il est aux portes du succès. Surtout si il commence à sortir des morceaux cohérents comme celui-ci. La plume s'affine, et là ça va commencer à faire mal.  

27. Gros Mo – Hulahoop

Fallait que ça vienne du sud pour sortir de telles saloperies. Romantisme version 2016. L'élégance.

26. PLK feat. Krisy

Le panama, encore un crew énorme pour qui 2016 a été l'année de la mise en orbite. Il ne reste qu'à cueillir les fruits. En solo les membres ont aussi des choses à dire. Pour le coup PLK met les points sur les I sur ce track. En plus il invite Krisy, Bruxelles Round 4, un mec qui produit un autre gars de BX sous le nom de De La Fuentes...  

 25. Aladin 135 - Reflet

Même crew, même hyper-productivité mais sur ce titre, notre frérot Aladin renoue avec ce qui fait sa grâce et son style si atypique. Ce genre de emcee qui t'accompagne quand tu es encapuché dans le métro et que tu ne veux voir personne.

24. Makala – Freddy Blanco

Le turfu, c'est lui. C'est sûr. Rien à se mettre sous la dent cette année à part cette rareté ressortie des nimbes. Makala, 2017 n'attend plus que toi reuf, enferme-toi avec Pink dans un studio. Nous on attend la livraison.

23. Sneazzy - Skurt Cobain

2016 a été l'année de l'aboutissement artistique du sneazz. Notamment avec ce couplet parfait. Un couplet tel que tu met replay avant la fin du track. « Les vestes se retournent depuis que y'a Feu dans les charts
Et que Double P a sorti un double EP
Pour niquer ce game, on l'fait en douple P
Faites d'la place, on arrive à deux dans les chattes »

…. Bro !

22. Jazzy Bazz - Trompes de Fallope

Bazz c'est la classe, ce morceau c'est la classe, ce refrain c'est la classe, la chute finale c'est la classe. Classy Bazz

21. Prince Waly x Syzer  - Ginger

Le prince nous a fait attendre, mais le prince a délivré. Épaulé par Syzer qui a cette science surnaturelle pour moderniser une boucle 90's. Ce morceau est tellement actuel et si respectueux du passé… Le bon vin, tu ne le sais qu'au moment où tu l'ouvres. Y'a même un refrain chanté façon R'n'B early 00's. C'est trop. Et ces placements. Waly ambassadeur du bon goût à la française.  

20. Dosseh Feat. Nekfeu - Putain d'époque

Un morceau qui sort du lot, à mille lieux de la masse lyricale habituelle. Et un clip qui se fait supprimer de youtube pour une inspiration artistique (on ne dira pas plagiat). Les artistes se tirent dans les pattes… Putain d'époque.  

19. Hamza - Eldorado Feat. Ramriddlz

Hamza a fini par trouver son style, et il sera inspiré par le Dancehall, et par Ramriddlz. Au moins il l'a invité, juste pour respecter les inspirations.  

18. Le club - La Magie de Paris

Une face B, Un banger parfait. Des centaines de milliers de vues tout de suite. Maintenant il faut retrouver cette magie initiale. Un refrain comme ça c'est pas tous les jours.

17.  Népal - Bizarre City ft. M Le Maudit

Nepal est un des rappeurs avec une des identités les plus marqués du game. Et plusieurs identités aussi, de Splinter à Klm... Ce qui fait que ce descriptif n'est pas clair. Ce qui est clair c'est que son projet 444Nuits était l'un des plus aboutis de cette année. Et la fusion avec le M sur ce morceau est totale.  Codéine Codéine Codéine.

16. Panama Bende - Bende Mafia

Le manifeste du gang. Le refrain à turn-up. Le Bende Mob est en route vers le sommet.  

15. Loud Lary Ajust - Ondulations

Jour 1 était paru l'année dernière, Ondulé est le deuxième titre qui frappe sur l'EP de LLA. Le dernier d'ailleurs, chacun ayant décidé de partir en solo. Un Morceau pour la génération Easy Rider de 2016.

14.  JOSMAN - DANS LE VIDE

Quand les gens ouvriront leurs oreilles ils réaliseront que Josman est dans le top 5 des meilleurs emcees de sa génération.  

13. Romeo Elvis x Caballero - Bruxelles Arrive  

Belgique Round ?. L'hymne de cette année où le game de BX a dévasté l'hexagone. Ils sont arrivés serrés dans une caisse. Ils repartiront en Bentley.

12. Kalash - Bando

On sait, techniquement pas de 2016… Un banger absolu. Ce type de refrain qui ne quitte plus la tête.  

11. Sneazzy – Ouais Mec

On l'a dit Sneazz a fait de 2016 sa biatch. Ce morceau en est la preuve.  

10. PNL - Bambina

Y a t'il encore besoin d'empiler des analyses sur PNL ou d'essayer de convaincre les sceptiques ? PNL est définitivement clivant, mais une fois que l'on est tombé dedans c'est une réelle addiction. D'autant que « Dans la légende » atteint une qualité de production à laquelle le duo n'avait pas eu accès auparavant. Le travail sur les textures des voix, sur le mastering, sur les prods confère une atmosphère globale au disque qui réussit le tour de force de ne pas lasser en 3 sorties en moins de 2 ans.

9. Nekfeu - Saturne Feat. Sneazzy & S.Pri Noir

Un morceau issu de l'album surprise de Ken, avec un alignement des astres sur le featuring. Sneazz au rythme de croisière de son année 2016, sauf que contrairement à Skurt Cobain, le fuego est incandescant sur la prod, enfin S.Pri arrache absolument tout sur son passage avec l'un des couplets de l'année.

8. Ichon – 2017

Comme déjà mentionné, 2016 était le dernier tour de chauffe d'Ichon, son identité rapologique est assise et il n'a aujourd'hui plus qu'à dérouler. Cette façon de s'accaparer les prods est unique. Et ce morceau est déjà un manifeste. Et parlant de s'accaparer des prods, sur ce morceau, Si l'on ride, il se pose façon crooner sur la prod du producteur suisse Muddy Monk. Il peut tout le faire, c'est dit.  

 7. Freeze Corleone – Gaucho

Le rookie de l'année c'est lui. 3e apparition dans le top. Parce qu'on ne comprend pas trop ce qu'il se passe quand on l'écoute. Une chose est sûre c'est un original et beaucoup, beaucoup de copies s'annoncent. Le genre de mec qui influence une génération entière mais qu'on ne voit mentionné qu'en bas du générique. Le «Cas de Conscience » de 2020 ? Les bouteilles de sprite en plus.

6. Damso - Amnésie

Chef d'oeuvre de l'album du rappeur star belge de l 'année. Même plus de Round, victoire par K.O. avec ce titre. Damso réussi à faire ce que son parrain Booba n'a jamais su écrire, des morceaux tout en story telling, tenir un thème sur 3 couplets. Un morceau dur parce qu'il pue le vécu.

5. Lomepal - Achille

Achille parce qu'il en fallait un, mais ça vaut pour les 3 titres de l'EP. Sur O.D.S.L et sur les prods de Stwo, Antoine est au dessus, Antoine est une des plumes les plus atypiques de ce jeu, et Antoine a une vision. On attend l'album… 

Légion d'honneur. Sauf qu'il la refuserait. 

4. Caballero x Jean Jass - Repeat

Caba et JJ pondent des tubes depuis des années, mais voilà enfin le titre qui les a révélés aux yeux de tout un public. Bravo à la miff pour une raison très simple. C'est #mérité. 

3. Dead Obies - Explosif

Morceau d'une intensité totale. L'ensemble des emcees des Dead O posent un couplet incroyablement deep là dessus. La prod de VNCE est une perle. Eh les français ouvrez rap Genius et faites un effort. Ce morceau là peut vous retourner à tout jamais.  Le groupe le plus intelligent du game. 

 2. Damso – Peur d'être sobre

On ne dit pas chef d'oeuvre de l'album parce qu'il n'a pas pu y figurer… Pour une sombre histoire de droit de prod qui n'a pas été achetée assez vite… Pourtant tout l'univers lyrical de Damso est magnifié sur ce titre. Poésie salace, génération défractée et patron du rap Belge. S/O.  

1. PNL - Jusqu'au dernier gramme

Quitte à se faire insulter : Le demain c'est loin de 2016. Morceau de clôture. Le hook final. N.O.S qui sort le couplet de sa vie. Oui 2016 est nihiliste. Non le rap français ne fournit plus d'hymnes sociaux. Mais il file toujours des frissons.

L'ensemble en playlist ci-dessous.