2015 en plus de 50 morceaux

Retour sur une année de musique en un classement (très très personnel) par Jean Morel. 

Une nouvelle année musicale s'achève, riche et diverse. Avant de rentrer dans le vif du sujet, 8 titres qui auraient pu figurer dans les 50 meilleurs tracks de l'année à très peu de choses près.

Sophie - Bipp

PC Music, toujours aussi intéressant, Sophie fait de la musique bizarre, propose des sets parfois inaudibles, mais interroge, la preuve même Hudson Mohwawke fait aujourd'hui des sets qui sonnent comme PC music, sauf que ça reste quand même juste de la bonne Eurodance.

Alessia Cara - Here

C'est chouette sans nul doute, mais vraiment ce sample est trop cramé.

Vesti / Lesram - Tu Captes

Rien à dire sur ce track, évidence rapologique, pourquoi vous n'êtes pas dans les top 50 ? Parce qu'on sait qu'en 2016 c'est bon.

Ta-Ha - Lil Bit

Il y a 2 ans, ce titre aurait été dans le top 10, aujourd'hui il surnage dans un genre « future-bass R'n'B mutant » qui meure à petit feu. Grand titre de 2013.

Father John Misty - I Love You HoneyBear

Sublime disque, sublime morceau, sauf que le Folk c'est chiant.

Only Real - Can't Get happy

Il allait rafler la mise, après Cadillac, tube de 2014, Only Real n'avait qu'à confirmer qu'il pouvait occuper la place laissée vacante par King Krule, en un peu plus léger. Et puis King Krule est revenu en allant beaucoup plus loin.

Archie Marshall aka King Krule - A New Place 2 Drawn

Formidable disque mais sorti un chouïa trop tard, on trichera peut être pour le glisser dans le classement 2016.

CLASSEMENT OFFICIEL 

50 FyFe - Solace

La pop ça peut être simple, beau et et fin à la fois.

49 Glass Animals & Joey Bada$$ - Lose Control

Ou comment maîtriser si bien la forme que l'on fait quelque chose qui interpelle en ayant déjà tout entendu. La passion de Glass Animals pour les rappeurs se confirme après Rome Fortune.

48 Kevin Abstract - Echo / Brockhampton - Bet I

C'était le pari de cette année, il a tardé à marquer le coup, brouillant les pistes en prenant d'autres pseudos et d'autres facette musicales elles aussi intéressantes, il demeure néanmoins que ce mec a réellement du talent, à continuer de suivre assurément.

47 Georgio - La Celle Saint Cloud / Phenomène Bizness - Nuits Parisiennes

Le rap français, sa nouvelle génération et son insolence, d'abord d'aller tutoyer les plus grands lyricistes du game pour Georgio, avec cette sincérité et cette plume qui finit par le distinguer au milieu de tous ces personnages campés par tant de emcees. Le choix de cette Prod évolutive joue aussi beaucoup dans l'intensité de ce morceau. Et puis, l'arrogance de se permettre de faire un hymne à Paris si jeunes pour les Phenomène Bizi, là où tant de rappeurs français se sont plantés. La prod d'Hologram Lo', pour rappeler les fondamentaux de ce qu'est être un bon beatmaker.

46 No Ma'am Feat. Rome Fortune x Rich The Kid - ILOVEMAKKONNEN

Attendu comme le messie, résultat un seul petit projet à se mettre sous la dent, mais cette gouaille, ce sens de la dissonance et savoir se constituer un bon entourage obligent à retenir et ce nom et ce morceau. Et le type co-produit le morceau. Et si l'année 2015 était celle des producteurs/rappeurs.

45 La Priest Oino

De sa période Late of The Pier, La Priest a gardé un sens de la bidouille hors normes, il y a juste ajouté l'assaisonnement « tube évident » à ce morceau qui ne quitte plus la tête une fois écouté.

44 Deerhunter  - Breaker

Des années et des années que Bradford Cox survole le monde de l'indie, une fois encore il prouve à la face du monde qu'il est le meilleur, ne jamais se tromper d'album en album est une maîtrise qui est le fait des plus grands.

43 Voilaaa - Spies Are Watching Me (Feat. Sir Jean)

Parce qu'il faut danser un peu pour oublier 2015

42 Alpha Wann - Playoffs Freestyle

Quand Diabi fait des prods de ce calibre, et que son camarade de Don Dada Records aiguise ses rimes de la sorte, cela fait un freestyle qui donne l'impression que les autres rappeurs sont en train de sprinter pour rattraper un Alpha qui trottine.

41 Rihanna - BBHMM

Intervient ici même un élément majeur de ce classement, puisque l'homme qui est derrière ce tube n'est autre que Travis Scott, et ce blaze pue 2015 !

40 Joke 2014 jusqu'à l'infini

Puisque le rap en 2015 c'est définitivement des producteurs, Richie Beats fait ici sa première apparition dans le classement, en signant le vrai bon titre de cet EP de Joke sorti le 31 janvier 2014…

39 Hyacinthe - Est ce que ces putes m'aiment / Retour aux Pyramides

Il y a une plume, un univers, quelque chose, c'est sûr. Et bosser avec Krampf c'est une bonne idée.

38 Skepta - Shut Down

Alors les mecs on découvre le grime en 2015 ? Bah oui les anglais rappent sur du UK garage et depuis longtemps, et pour que les gens découvrent le UK garage il faudrait que Jamie XX sorte un album c'est ça ? Oh wait.

37 Tory Lanez - Mama Told Me

Qui avait vu venir le fait que Toronto deviendrait un jour la capitale du rap ? (Oui je sais ce morceau était sorti en 2014)

36 Bon Voyage Organisation - Love Soup

Les français qui font de la musique de ce calibre ça fait quand même drôlement plaisir, ouverture sur le monde, intelligence réelle dans la démarche. Top.

35 Jacques  - Tout est Magnifique

L'expérience du field recording (on vous laisse faire un tour sur Wikipédia) transformé en des lignes électroniques si fluides, c'est très intéressant, très très bon titre.

34 Ty Dolla $ign - Blasé ft. Future & Rae Sremmurd

Ouais les mecs, vous venez de faire un tour sur Wikipédia pour savoir ce qu'est le Field Recording, il est grand temps de redevenir bête.

33 Drake - Hotline Bling

Meilleur coup marketing de l'année.

32 Lomepal - Avion Malaisien

Texte visionnaire pour un emcee passé pro. Sans nul doute.

31 Tobias Jesso - Jr How Could You Babe

Tout début d'année, dire que l'on sent les Beatles est un euphémisme, mais c'est beau, c'est tout.

30 Thundercat - Them Changes

Immense musicien, Bassiste hors norme, copain de Kendrick et Flying Lotus, et puis bon, ce morceau quoi.

29 Owiny Sigoma Band - I Made You / You Made Me

Un des plus grands albums de l'année, percutant, intéressant, bien produit, savant et travaillé. Chronique réalisée par mes soins par ici.

28 R Kelly - Backyard Party

Le roi du R'n'B, mais qui aime les choses simples, la fête dans son jardin, casual.

27 Toro Y Moi - Benjaminz Feat. Rome Fortune

Samantha de Toro Y Moi est une formidable tape, deuxième apparition pour Rome Fortune dans ce classement avant de le faire en son propre nom ?

27 Ex Aequo Cousin Stizz - No Bells

Voilà un mec sur qui il faudra sacrément compter en 2016, il est le motherfucking Fresh Prince, et fait penser au Dom Kennedy de la belle période ! 

26 Jeremih - Pass Dat

Certes Late Nights l'album n'est pas au niveau de l'incroyable tape Late Nights with Jeremih, mais ce mec à une vision de ce qu'est le R'n'B' post Frank Ocean, avant que ce dernier ne revienne vraiment. (Reviens Frank en vrai, c'est bon là).

25 Dead Obies - Lil $

La scène montréalaise est définitivement un des vivier où le rap francophone se porte le mieux, ce morceau est incroyablement élaboré, à des années lumières des copiés-collés trapisant qui pullulent en France, enregistré en live devant un public le prochain album de Dead Obies s'annonce virulent.

24 Ormaz DJ Elite - Danse Avec Mon Ombre

Ormaz est le digne héritier d'Elie Yaffa, dans ce registre révérencieux qui suinte temps mort et mauvais oeil il excelle. Il y a un truc un peu comme quand on cherche le nouveau Zidane en équipe France avec le emcee du Panama Bende, le mec joue numéro 10 c'est putain de sûr. Rookie de l'année ?

23 Makala - Big Daddy Mak / Oyx3

Le prince de Genève, en deux titres (et une grosse performance lors d'un Grünt) Makala prouve l'étendue de sa palette rapologique. Attitude et prises de positions musicales.

22 Post Malone - Too Young

Il aurait pu être le plus grand artiste de R'n'B blanc de l'année, mais non, il y a mieux (mais c'est déjà sacrément bien)

21 Travis Scott Feat. Young Thug & Justin Bieber - Maria I'm Drunk

Ça a été un des grands chocs de l'année, Thugga et Travis ( 2e apparition) sur un track, c'est toujours une sensation, D'ailleurs il est probable qu'on les croise à nouveau dans ce classement, mais alors me faire kiffer un couplet de Bieber ça j'étais pas prêt. Quand même pas au point de le recroiser dans le classement...

20 Ormaz - Professionnel

Oui, Rookie de l'année.

19 Booba - Tony Sosa

Le Maître après l'élève. Cette année Booba nous a sorti un vrai bon morceau, un seul, comme à son habitude, un bon morceau par an depuis quelques années. Voilà le bon morceau de 2015 de BOOBA. Alors pourquoi ce morceau est bon ? Eh mais attendez c'est pas Le Richie-zer de la prod de Joke de tout à l'heure ?

18 Pat Thomas & Ebo Taylor - Ene Nyame Nam 'A' Mensuro (Henrik Schwarz Remix)

Tube de l'été, sublime, quand une légende du highlife ghanéen (Wikipédia à nouveau les amis) rencontre la house léchée d'un des plus grands producteurs berlinois ça donne cet incroyable titre.

En vrai il aurait du être numéro 1 mais alors ?

17 Justin Bieber - Sorry

Mais nan, pas un Justin Bieber, le mec est devenu fou… Nan le mec est devenu bon, sans rire, la mutation musicale opérée par Justin est assez incroyable. Allez arrête de calquer des préjugés sur la musique, écoute ce morceau, danse comme si t'étais un pré-ado putain.

16 Black Coffee - En DJ Set

Pas un morceau non, un mix, une émotion, celle d'un set incroyable au Sonar à Barcelone, d'un DJ Sud Africain hors-norme. Une expérience sensorielle, c'est ainsi que l'on pourrait qualifier l'approche de construction d'un set par Black Coffee, notamment par cette enchaînement qu'il utilise souvent, notamment dans ce set à 2H28 et 30 secondes, qui superpose les vocals de Mr V. - Jus Dance au Y.O.U.D. de Culoe De Song, sublime.

15 Bon Gamin - Freestyle Feat. Jeune LC et Prince Waly

Ce freestyle associe un des meilleurs producteurs de sa génération à des emcees hors du commun. Waly et Ichon touchent les étoiles là dessus. On attend le projet Waly x Syzer avec une impatience rare.

14 Drake - Know Yourself

Parce qu'il faut rendre à César.

13 Kendrick Lamar - Alright

Kendrick est un artiste qui évolue dans une autre ligue. Oui c'est un immense disque, incroyablement profond, structuré, faisant appel à des légendes, Clinton, 2pac, avec pour ambition de fédérer toute une jeunesse noire américaine autour de lui, un disque politique, qui parle aux siens, d'une façon tellement incroyable. Au point que ce titre est devenu un hymne lors des manifestations contre les violences policières. To Pimp A Butterfly parcoure aussi bien la musique que l'histoire afro-américaine, au point qu'on finit presque par passer à côté, peut être pas assez concerné, tout en ayant le sentiment d'écouter une œuvre absolue.

12 Big Sean Blessings feat. Drake

Big Sean a tout pour être un des plus grands, mais il ne le sera jamais, ce foutu rap game hein… Meilleur refrain de l'année.

11 Bachar Mar Khalifé - Lemon

Chef d'oeuvre signé chez Infiné, morceau à la transe divine.

10 Loud Lary Ajust - Jour 1

"Tous les gars dans mon équipe portent la couronne
Tous les gars dans ton équipe partent en courant
I'm a rider, never doubt it
Blood spilled sur le pare-brise
I'm a rider, never doubt it
Mon équipe be the baddest"

GAD DAMN

Au dessus du rap francophone. Les meilleurs.

9 Future - Stick Talk

Evidemment que la mixtape Drake Future est dégueulasse, évidemment que Dirty Sprite 2 est un meilleur disque que ceux de Drake cette année.

8 Tame Impala - Tout l'album

Tame Impala est en train de rejoindre Arcade Fire dans la galaxie des groupes qui ne ratent jamais un disque. Ces deux formations figurent déjà parmi les deux meilleurs groupes de la décennie. Et ça c'est quand même assez fou.

7 Bobby Raps Corbin - Welcome to The Hellzone

Voilà c'est ça le plus grand titre de R'n'B de blanc de l'année. Depuis le temps qu'on vous dit d'écouter Spooky Black. 

6 Jazz Cartier - Dead Or Alive / New Religion

La révélation rap de l'Année, Jazz Cartier arrive en 2016, histoire de consacrer Toronto comme capitale du rap.

5 Vald - Bonjour

La révolte du rap français, Une remise en question de sa forme, le manifeste, sans doute involontaire, tout du moins dans sa portée, un coup de pied au cul de tant d'emcees. Une question demeure en dépit de l'interview que nous a donné le emcee. Etait-il prémédité. One Hit Wonder du projet aussi.

4 Young Thug - Raw  / Power / Check

Toujours pas d'album, une renommée de plus en plus importante… Trop de projets aussi, on ne sait plus où donner de la tête. Et puis des titres qui surclassent toute la production rap américaine au passage aussi.

3 PNL Je vis je Visser / Simba

Deux titres qui ouvrent et ferment QLF, ouvrent le débat aussi ferment une période du rap ou il fallait rapper pour être rappeur. Entre ceux qui n'arrivent pas à voir l'intérêt de PNL, et ceux qui se sont laissés prendre comme moi par ce spleen de bicrave autotuné il y a une barrière infranchissable. Porté aux Nues par certains, incompréhension totale face à l'engouement pour d'autres. Bon les neurones sont trop cramés pour pousser la comparaison baudelairienne, et les mecs doivent être incapables d'expliquer ce qu'il s'est passé dans leur musique, mais diantre, c'est dingue qu'il y ait quelque chose de si magnétique qui se dégage de ces deux projets. 2015 était l'année PNL, reste à savoir si la recette peut survivre à un nouveau projet.

2 A$ap Rocky - Holy Ghost

Mais Bordel, personne n'a compris la portée de ce disque ou quoi ? Quand Kanye fait vaguement de la pop ou de la house vous vous paluchez mais quand vous avez un disque sous les oreilles aussi construit et élaboré, touchant à des registres de productions d'une élégance rare la critique et le publix restent de marbre. Asap Rocky a compris qu'être une rap star c'est devenu normal, lui il veut être David Bowie en vrai. Ce virage vers la pop augure des choses extrêmement intéressantes, des rumeurs annonce une collaboration en studio avec Danger Mouse, ce qui signifierait que Rakim, (vrai prénom de Asap Rocky) a vraiment, mais alors vraiment tout compris, avant tout le monde.

2 Ex-Aequo Jamie XX - Gosh

Le vrai génie de son époque, ce qu'internet a créé de plus chouette, des gamins avec cette culture musicale et cette profondeur d'esprit. Un disque tellement malin, touche à tout, conscient qu'il ne fait que piocher dans un héritage, jouant avec des codes assumés du post-modernisme, mêlant Popcaan et Young Thug pour rigoler, un gamin libre qui peut toucher le monde en un clic, Écrivant le plus beau morceau des XX depuis des années, mais en le calant sur son disque perso. Voilà ce qu'est un dandy anglais mesdames et messieurs. La classe absolue. Pas pour rien que Drake vient sampler le bonhomme, bah oui, c'est qui le patron ?

1 Travis Scott - Antidote

*Se lève et pogotte tout seul – Drops Mic * Y'a t'il vraiment besoin d'une explication ?